Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 décembre 2013 4 05 /12 /décembre /2013 14:34

« Une décision maladroite » avez-vous dit à l'encontre du « Tennis Loisir » ? Mais de quelle décision voulez vous parler Madame le Maire ?

  • est ce le 9 juin 2009, lors de la réunion publique des responsables d’associations pour la planification de l’occupation des salles communales saison 2009/2010 où vous avez annoncé : « en tant que 1er magistrat, je prononce la dissolution du TLC, association privée ».
  • est-ce le 30 juin 2009, lors de l’Assemblée générale du Tennis Club de Castelmaurou vous avez rappelé que le Tennis Loisir de Castelmaurou n’aurait plus accès aux courts en disant : « Si je dois prendre cette décision, et l’assumer, cela ne me posera aucun problème ».
  • est-ce le 3 août 2009, où vous avez adressé à la présidente du TLC un courrier recommandé stipulant : « seule l’association Tennis Club de Castelmaurou, agréé par la Fédération Française de Tennis et reconnu d’intérêt général, disposera des trois courts de tennis publics de Castelmaurou à compter du 1er septembre 2009, comme indiqué en réunion associative du 9 juin 2009. Vous ajoutez, «Votre association a toutefois la latitude de solliciter Madame la Présidente de la Communauté de Communes des Coteaux Bellevue, pour demander l’obtention de créneaux horaires au gymnase intercommunal Colette Besson pour l’année 2009. Enfin,l’association TCC agréée FFT reste à la disposition de tous les Castelmaurousiens, désireux d’adhérer au club de tennis de Castelmaurou».

  • est-ce le 16 septembre 2009, où, accompagnée de la police municipale, puis de la gendarmerie de l’Union, vous avez tenté de faire expulser, deux administrés adhérents du TLC, au prétexte qu’ils troublaient l’ordre public. Ces adhérents, âgés de plus de 60 ans, occupait le court entre 15 et 16 heures après s’être régulièrement inscrits au tableau d’affichage du TLC. Devant votre incapacité à les « faire jeter dehors » vous avez immédiatement fait procéder devant les forces de l'ordre, au changement du code d’accès au terrain de tennis par le responsable des services techniques de la mairie non sans avoir rappelé à la présidente du TLC « qu’il n’y avait plus désormais qu’un seul club de tennis sur la commune : le TCC, Le TLC n’a plus aucune légitimité, par conséquent, les membres du TLC sont interdits d’accès aux courts ».

  • est-ce en décembre 2009, où, après un nouveau changement du code communiqué aux seuls adhérents de l'autre club. vous avez fait mettre en place une chaîne munie d’un cadenas sur le portail d’accès au court par votre maire adjoint, homme de main, spécialiste activiste de polémiques, l’inévitable René Durand.

Il apparaît bien, Madame le Maire, que cette « décision maladroite » n'en est pas une. Il s'agissait bien d'une volonté délibérée de faire disparaître le TLC. C'est ce qui a contraint l’association à agir en justice. C'est parce que le juge des référés, en février 2010, a soutenu l'association Tennis Loisir que vous avez du lui redonner ses droits.

 

Madame le Maire, votre aptitude à manier le mensonge et la désinformation ne grandit en rien le « premier magistrat ».

SLG, adhérente du TLC

Partager cet article
Repost0

commentaires