Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

AVIS DE RECHERCHE


Annoncé à plusieurs reprises et inauguré en grande pompe, le marché de plein vent devait se tenir tous les jeudis de 8h à 18h sur la place de la mairie.

Une habitante de Castelmaurou nous dit:

"J'avais vu la banderole sur la route d'Albi, et, maintenant que je suis à la retraite, j'ai voulu voir ce marché, mais le jeudi après-midi il n'y a rien sur la place de la mairie et le matin je n'ai trouvé que 2 commerçants.
Je cherche le grand marché de plein vent."

Nous le cherchons aussi !


CARRIERE

On accusait l’ancienne équipe municipale de n’avoir rien fait pour empêcher le bruit fait par les motos qui utilisent la carrière, pourtant propriété privée, comme piste de moto cross les samedis et dimanche, entraînant une forte pollution sonore pour les riverains de la route de Moutou. 

On promettait de faire cesser ce bruit, il est vrai, assez insupportable. 

On s’étonne donc, un an après, que l’activité de moto cross qui n’a vraiment jamais cessée, ait pu reprendre de plus belle, avec le retour de beaux jours.

 

C’était pourtant si facile, parait-il, de s’attaquer à ce problème.

 

Comme le dit le proverbe corse : "entre le dire et le faire, il y a la mer !"

 

 

 


La lettre de la municipalité (ci-dessous) aux signataires de la pétition de l’association « Les p’tits mômes de Castelamaurou » a provoqué l’indignation et des réactions dont nous publions certaines d’entr’elles.
(cliquer pour agrandir)


 

 

________________


Circulez, y’a rien à voir !


Tel pourrait être résumée la lettre du chef de village « 1er magistrat responsable de la protection des personnes, garant de l’intérêt général » et, j’ajoute, d’un égo sans égal…. Ceux qui comme moi ont reçu le courrier (par envoi postal) de la mairie en réponse à la pétition de l’association « les p’tits mômes de Castelmaurou » sur la crèche, sont restés sans voix devant ces propos autoritaires et méprisants. Outre les arguments fallacieux déjà évoqués, on est prié de ne plus revenir sur le sujet : après trois rendez-vous successifs, fichez nous la paix et arrêtez de penser à vos enfants…"

Nous apprécions madame le 1er magistrat.

Ah, j’oubliais, dans cette lettre du 10 avril 2009, la crèche coûterait 650 000 €, c’est 50 000 € de plus que dans le communiqué de presse du 8 avril ou Mme le Maire annonçait « une crèche à 600 000 € c’est possible ». Attention au rythme d’une telle inflation, c’est surtout possible qu’elle coûte très cher la crèche à venir ou « avenir » !

 

 

________________

 

     Si vous avez besoin de quelque chose, venez me voir je vous expliquerai comment vous en passer !

 

Eventuels futurs parents, intéressés par une crèche en 2011 voire 2012 ou plus, vous pourrez peut être postuler pour y avoir une place et intéresser le « Premier Magistrat » de Castemaurou.

Quant à nous, parents qui avons aujourd’hui un enfant et si nous souhaitions le mettre à la crèche, sachez que nous importunons le « Premier Magistrat » qui ne veut rien entendre de nos problèmes et qui, au travers d’un vague projet d’aménagement ou peut être de construction – on ne le sait toujours pas- attend que nos enfants grandissent….ainsi ils n’en auront plus besoin !

 

 


 

 

Respect de la souveraineté du peuple...

 

Je n’habite plus Castelmaurou mais j’y ai gardé des liens et je suis l’actualité de ce village ou il faisait bon vivre.

En lisant votre premier journal, je n’ai rien trouvé sur les élections municipales. Je suis étonné que les 50% de votants pour l’actuelle municipalité n’aient pas vivement réagi face à cette situation incroyable de l’élection à la mairie d’une personne qui n’était pas celle qu’ils croyaient élire. Comment un prétendant à une élection peut-il au lendemain des résultats se désister au profit d’une personne qui, il est vrai, n’aurait probablement pas été élue, puisque, m’a-t-on dit, elle était classée avant-dernière sur la liste en nombre de voix. A moins que tout n’ait été manigancé avant les élections.

C’est faire peu de cas du respect des électeurs, et c’est, dans ces conditions, la légitimité même du maire actuel qui est en cause.

Votre information et les récents articles de presse m’amène à une deuxième réflexion. Comment un maire ou une municipalité, au lendemain d’une élection, peuvent-ils, sans contrôle interne ou externe, prendre le contre-pied systématique de tout qui avait été envisagé précédemment, et dans le cas de Castelmaurou, admis par 50% au moins de la population. Tout ne peut pas être mauvais là et bon ici.

Bonne chance quand même à vous.  

 

 


 

NI courtoisie, ni  élégance, ni même simplement politesse...


Après avoir répondu spontanémént au bulletin communal du comité de concertation Agenda 21 pour offrir son expérience d'ingénieur conseil en génie acoustique à Castelmaurou, non seulement la municipalité n'a pas daigné donner la moindre réponse à ctte proposition mais elle a contacté d'autres confrères sans même l'avertir de cette consultation.
On comprend la légitime colère de cet entrepreneur castelmourousien qui a fait parvenir à notre journal "Entre les lignes", copie ci-dessous, de la lettre qu'il a envoyée à  Mme la Maire.

      
      Christian Lanté                                                              Castelmaurou le 3 juin 2009

      ingénieur Conseil en acoustique

      bureau d'études t.e.c bruit

      membre du g.i.a.c – c.i.c.f et c.n.e.j.a.c

      Expert près la cour d'appel de Toulouse

 

      Route de Toulouse

      31 180 – CASTELMAUROU

                                                                                              Madame le Maire

                                                                                              Mairie

                                                                                              Route d'Albi

                                                                                              31180 – CASTELMAUROU

 

       Affaire: Salle des Fêtes

               Commune de CASTELMAUROU

       Courrier en L.R.A.R

 

             Madame le Maire,

 

            Avec stupéfaction, je suis fortuitement informé que suivant vos propres instructions, votre Adjoint Monsieur Raymond GUEGAN a consulté plusieurs de mes confrères acousticiens, néanmoins concurrents, pour l'étude d'impact acoustique d'environnement de la Salle référencée et de sans la moindre décence la plus élémentaire de me consulter également.

         Pour ma part, je considère ce procédé carrément déloyal, incompréhensible et donc intolérable.

         Aussi, je me permets de vous rappeler et vous préciser :

 ·       Que notre profession, Madame le Maire, est aussi digne et respectable que la vôtre et celles de tous vos Adjoints,

 ·       Que je paye mes impôts sur le revenu et locaux à CASTELMAUROU depuis 29 ans du fait de ma résidence principale dans ledit village,

 ·       Que je paye ma taxe professionnelle (impôt sur le droit de travailler totalement exonéré pour les salariés et les fonctionnaires) à CASTELMAUROU depuis 19 ans du fait du transfert de mon Cabinet au ledit village sis 25 route de Toulouse,

 ·       Que je connais parfaitement cette salle des fêtes pour la simple raison que par contrat en date du 24 octobre 1986 avec la Commune de CASTELMAUROU, j'ai été l'un des concepteurs directs de la Maîtrise d'œuvre avec Monsieur Claude LINDOR Architecte DPL et le B.E.T OTCE.

Ma mission d'ingénierie acoustique relative à la seule acoustique interne (ou résonance intérieure) de cette salle fut d'ailleurs achevée par ma NOTE TECHNIQUE n°4 "Mesures sonométriques du temps de réverbération – Phase réception des Travaux" en date du 8 février 1989.

 ·       Qu'à présent, fort de ma longue expérience tant en qualité d'ingénieur conseil qu'en celle d'expert judiciaire près la Cour d'Appel et le Tribunal Administratif de TOULOUSE, je m'engage à assister à titre gracieux tout nouveau riverain plaignant de cette salle des Fêtes dans son éventuelle procédure judiciaire aussi bien administrative que civile engagée à votre encontre.

 ·       Qu'avec une naïveté, j'avoue aveugle, je vous avais pourtant proposé le 11 mai 2009 dans votre bulletin du "Comité de Concertation de l'Agenda 21" de profiter bénévolement de mon expérience professionnelle de plus de 38 ans en génie acoustique et traitement du bruit pour "la qualité des environnements sonores tant à l'intérieur qu'à l'extérieur" des habitants de CASTELMAUROU.

          Veuillez cependant agréer, Madame le Maire, mes courtoises salutations.

 

  

                                                                                  C. LANTÉ

 

                P.S: la présente n'appelle aucune réponse de votre part tant verbale qu'écrite.

 



 

 

Partager cette page
Repost0