Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 décembre 2012 2 25 /12 /décembre /2012 17:46

alleesouslaneigeAvec les membres du bureau de notre association l’ « Observatoire de Castelmaurou » deconoel.png
 

je vous adresse, ainsi qu’à vos proches, mes vœux les meilleurs de bonheur et de santé pour 2012.
 
Que cette année vous apporte toutes les satisfactions possibles dans vos projets.

 

Qu’elle nous donne aussi le plaisir de nous rencontrer, toujours plus nombreux, pour continuer les  actions engagées.


Bien cordialement

 

Claude Giusti, Président

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 11:26

du vent

Comme de  nombreux habitants de Castelmaurou, je profite des fins de semaine pour me promener à pieds dans les quartiers et chemins.

Que ne fut pas ma déception en découvrant l’état d’abandon dans lequel se trouve le bois du Bézinat et cela depuis de nombreux mois !

La tempête de septembre n’excuse pas cette situation. En effet depuis longtemps des arbres cassés jonchent les sols et obstruent les chemins devenus inaccessibles

Cela fait bien longtemps que ce bois est à l’abandon. Dommage car il capitalise des trésors de biodiversité et, comme tel, devrait être entretenu et préservé par la Commune.

Pourtant, la Maire, dans le cadre de l’association « Nature Midi Pyrénées » ne manque pas de tenir des propos enflammés sur le site de la mairie à la rubrique Agenda 21 : nécessité pour les communes de préserver le cadre de vie, protéger les espaces naturels pour les jeunes générations, appel aux élus pour qu’ils prennent leurs responsabilités !!! Et puis, rien….

Encore une fois, au delà des paroles, point d’acte.

AP

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 15:55

smileys1-1-.jpg

Comme M.Calestroupat, Conseiller Général du secteur l'a écrit dans la Dépêche du Midi du 13 novembre 2012, j’ai moi aussi été choqué par la non lecture da la lettre du Ministre des Anciens Combattants lors de la manifestions du 11 novembre comme cela c’est toujours fait.

Choqué mais pas surpris car j’observe depuis un certain temps une dérive partisane  de la municipalité et de celles et ceux qui y gravitent.

Je pense notamment à la volonté de certains éléments « radicaux » pour ne pas dire extrémistes, de « noyauter » l’association des Anciens Combattants et du Souvenir Français à des fins personnelles et –  ou - électoralistes.

Ce qui est également grave, c’est la complicité active de Magalie Schardt, Maire et du conseil municipal, maître d’œuvre d’une telle cérémonie, qui ne peuvent donc pas être étrangers à cette décision effectivement anti républicaine.

Merci de publier ma remarque.

DP

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 15:50

affiche téléthon

C’est avec beaucoup d’attention que j’ai pris connaissance du programme ci-joint du TELETHON 2012 qui doit se dérouler à Castelmaurou comme sur l’ensemble du territoire les 7/8/ 9décembre prochain.

Mais une fois de plus, l’Adjoint chargé de cette information, se fait remarquer par son incompétence et son incapacité.

En effet dans l’affiche qu’il fait paraitre pour cet évènement, on peut lire le programme des manifestations du vendredi 7 et samedi 8 décembre et on passe ensuite au déroulement de la journée du dimanche 25 novembre !!!

M. Durand qui n’est pourtant pas surchargé dans sa fonction, ne pourra donc jamais présenter un texte sans idiotie ?

Cela m’encourage à aller porter ma contribution au TELETHON ailleurs qu’à Castelmaurou, là ou je pourrai trouver des élus sérieux responsables et efficaces.

 IL 

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2012 2 09 /10 /octobre /2012 13:16

small In%20Business%20038%20Cs-copie-1

La Commission Départementale de Coopération Intercommunale « CDCI », composée de 51 délégués (dont 80 % de représentants des communes et des communautés de communes) participe à l’élaboration du schéma départemental de coopération intercommunale.

A à ce titre, elle exerce un pouvoir général de proposition de recomposition de la carte intercommunale visant à renforcer l’intercommunalité et à contribuer à sa rationalisation.

Le 8 octobre dernier, les représentants de la CDCI viennent de faire preuve d’un  bon sens remarquable en votant à la quasi unanimité des membres présents, leur opposition à la demande de la municipalité de Castelmaurou de soustraire le village de la Communauté de Communes des Coteaux Bellevue pour l’intégrer à la communauté de Communes des Coteaux du Girou. 

Jusqu’au dernier moment, Magali Mirtain-Schardt, maire de Castelmaurou, a tenté de manipuler les membres de cette commission en leur envoyant à chacun, une lettre recommandée (sauf preuve contraire, au frais de la commune bien évidemment).

Ce courrier, dont j’ai eu connaissance par des élus qui voulaient avoir mon point de vue, est un tissu de mensonges ou d’omissions volontaires. 

Le mensonge le plus grave, parce qu’il bafoue la démocratie, c’est que la Maire affirme que la population interrogée souhaitait quitter l’actuelle intercommunalité et rejoindre celle que la municipalité proposée.

Quand avons-nous été consultés sur ce sujet ? Jamais bien entendu et la seule délibération prise par le conseil municipal annonçait de façon subtile et discrète le projet. Aucune information explicite sur l’option décidée.

Rien non plus sur les conséquences et le coût d’une telle décision puisque, la commune de Castelmaurou décidant unilatéralement de quitter la CCCB, se devait de rembourser les engagements pris par cette dernière et estimé à 1.000.000 €.

Rien encore sur les motivations profondes et réelles qui guidaient cette volonté de la Maire de Castelmaurou de sortir de la CCCB. Et pour cause, elle n’avait pas de raisons autres que  personnelles.

Seule l’association l’ « Observatoire de Castelmaurou » dans son journal « entre les lignes » communique depuis 4 ans sur ce projet insensé du Maire et de son équipe complice.

Il suffit de relire dans le blog de l’ « Observatoire de Castelmaurou » les différentes interventions que nous avons pu faire et qui ont eu un écho très favorable si l’on en juge par la pétition mise en ligne, sans démarchage de porte à porte, et qui a recueilli la signature de près de 300 familles.

Toujours dans ce courrier aux membres de la commission, un « oubli » de la Maire qui ne dit rien sur son refus systématique de tous les projets présentés par l’intercommunalité sur le territoire de Castelmaurou et, parmi eux, celui de la crèche intercommunale, entièrement bouclé en 2008, et rejeté par la municipalité au profit de la construction d’une crèche privée.

Il est indigne et irresponsable pour un élu, sur un sujet aussi important, de  ne pas avoir communiqué et même travesti la vérité à des fins que nous avons déjà évoquées et qui, en tous cas, ne servent pas l’intérêt général.

Mais l’important c’est la victoire de la logique : Castelmaurou reste dans la Communauté de Communes des Coteaux Bellevue et lés élus de demain pourront retrouver le chemin de la coopération intercommunale et concrétiser ainsi les projets rejetés jusque là par l’actuelle municipalité.

Merci au conseil communautaire et à sa Présidente qui se sont battus pour le maintien de Castelmaurou au sein de  la CCCB et à vous tous pour votre soutien sans faille.

 

Pour l’O d C

CG

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 17:45

pompom.gif Antennes-relais

PETITION

La société SFR a obtenu le 1er juin 2012 de l’Agence Nationale des Fréquences l’autorisation d’implantation de nouvelles antennes-relais sur le château d’eau situé au coeur du village de CASTELMAUROU, au lieu-dit Chemin du Moulin Blanc Péreille.

Madame le Maire avait préalablement délivré le 07 février 2012 un arrêté de non-opposition à la déclaration préalable de travaux déposée par SFR (DPn°.031.117.12.T.002).

Cet arrêté a été pris sans avoir :

- informé la population de ce projet d’implantation ;

- fait procéder, par un bureau de contrôle indépendant, accrédité par le Comité Français d’Accréditation (COFRAC), à une mesure des champs électromagnétiques, sur le lieu de l’implantation projetée des antennes-relais SFR, en tenant compte, au point de mesure, de toutes les contributions induites par les différents types d’émetteurs actifs de la commune, autrement dit pas uniquement ceux de la téléphonie mobile ;

- associé les représentants et les usagers de l’école publique élémentaire « Marcel Pagnol », ceux de la crèche associative « les Loulous » et ceux de la maison de retraite « La Cerisaie » à la concertation spécifique qui aurait dû être menée avec l’opérateur, compte tenu de l’existence de ce type d’établissements sensibles à proximité du site d’implantation projeté et de l’existence d’un réseau d’antennes-relais déjà exploitées ;

- contrôlé si SFR précisait dans son dossier les actions engagées pour assurer que, au sein des établissements sensibles qui sont situés dans un rayon de cent mètres de l’équipement, l’exposition du public au champ électromagnétique émis par l’installation soit aussi faible que possible ;

- contrôlé si le dossier technique déposé par SFR respectait les périmètres de sécurité préconisés par l’Agence Nationale des Fréquences par rapport aux habitations existantes et par rapport aux antennes déjà installées sur le château d’eau ;

Rappelons qu’en mai 2011, le Conseil de l'Europe a lui-même reconnu que les ondes de la téléphonie mobile représentent une menace à la santé publique.

En outre, le 21 novembre 2011, l'Association Santé Environnement France, qui fédère plus de 2500 médecins, a rendu publique une enquête pour évaluer l'impact des antennes relais sur la santé des riverains. Elle apporte des résultats sans ambiguïté. Concernant les problèmes d'acouphènes (sifflements, bourdonnements, etc.), 43% des personnes interrogées s'en sont plaints. Or, comme le rappelle l'association Santé Environnement France, seulement 15% des Français disent souffrir d'un tel problème. Pour les troubles du sommeil, les résultats montrent que 55% des riverains en souffrent, alors que la moyenne mondiale est de 32%. Enfin, 27% des sondés éprouvent des difficultés à se concentrer, alors que seulement 4% des Français avouent cette difficulté. Plus troublant encore : 83% de ceux qui peuvent partir en vacances constatent la disparition de leur(s) symptôme(s) au bout de quelques jours.

 

C’est pourquoi, nous soussignés demandons à Madame le Maire de CASTELMAUROU le retrait de son arrêté du 07 février 2012 et l’abandon par SFR de son projet d’implantation de nouvelles antennes.

 

Nom prénom

Adresse

Signature

Nom prénom

Adresse

Signature

BS

Pour plus de précision ou renseignements complémentaires, contacter l'observatoire de castelmaurou qui fera suivre au pétitionnaire qui nous a remis ce document.

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 16:27

smileys3.jpgEpier son voisin à la jumelle, c’est plus facile que d’avoir des projets à longue vue pour la commune !

 Mais où va-ton dans la bêtise et l’arbitraire ? Il est inadmissible d’être épié à l’aide de jumelles et pris en photo dans son jardin par une élue de la commune : ma voisine.

Tout cela parce que j’ai osé l’affronter lors d’un tapage nocturne et qu’en ce sens j’ai déposé « une main courante » à la police intercommunale.

Elle met ce litige sur un plan politique alors qu’il s’agit d’un légitime droit à la tranquillité et en fait une « affaire personnelle » m’a-t-elle dit. J’ai subi en prime les insultes de son compagnon quand je suis intervenu pour faire stopper ces procédés qui vont à l’encontre du respect de la vie privée.

B J

 

Partager cet article
Repost0
27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 08:46

femmes-copie-1

 

Gêné par le tapage nocturne du voisinage : repas avec conversations animées, éclats de voix, rires, le tout comme en plein jour jusqu’à minuit et demi, j’ai alors demandé si ce bruit allait durer encore longtemps. Il m’a  été répondu de manière agressive.

Je me suis donc rendu à la Mairie le lendemain pour exposer l’incident, et là, refus de Mme le Maire de me recevoir alors qu’elle était présente dans les locaux. C’est par téléphone, au standard, qu’elle m’a dit que c’était à moi de gérer le problème.

Ah, juste pour information, ce tintamarre émanait de la maison d’une adjointe….

BJ

 

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2012 2 03 /07 /juillet /2012 17:17

simpson 006   Nul en français (cf. dernière « brève » sur le blog) et très mauvais en mathématiques avec toutes ces "horreurs" de calcul.

C'est certain, ils n'auraient pas le bac, pas même le brevet !

 


 

Après lecture de votre journal, je me suis amusé à vérifier les données chiffrées de la municipalité (voir document joint). C’est pourri d’erreurs, même le report du résultat de l’exercice est différent d’une colonne à l’autre (3 000 € disparus), pareil pour l’excédent 2010.

Quelle confiance peut-on accorder à ces chiffres quand on est pas capable d’aligner correctement dans un tableau de trois lignes, des additions et des soustractions ? PC

 

ComptesCorriges

 

PS : Ces remarques ont été mises en forme par l’Observatoire de Castelmaurou

 


L’Observatoire a poursuivi l’analyse pertinente de ce lecteur en allant vérifier les « fromages » ci-dessous.

Attention, quelqu’un a pris des parts de camembert…Les totaux, en dépenses ou recettes ne font pas 100% .

 

camemberts

Sur le camembert de gauche, il manque quelques miettes mais sur celui de droite, ce sont 16 049 € de recettes qui ont disparu (0,6 %).

Si le budget prévisionnel a été établi dans les mêmes conditions, c’est inquiétant...

Partager cet article
Repost0
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 21:20

LogoEntreLesLignesJuin 2012 N°8

POUR UNE VISION DYNAMIQUE DE CASTELMAUROU DANS SON ENVIRONNEMENT

 

Les nombreux adhérents et sympathisants de l’association l’Observatoire de Castelmaurou réunis en assemblée générale, ont décidé de poursuivre l’action menée jusqu’à ce jour.

 

Dans ce numéro :

  • Les comptes de la commune      
  • Intercommunalité…       
  • Apolitisme de la Municipalité…
  • Quelques brèves

 

 LES COMPTES DE LA COMMUNE: 

 

Le dernier budget a été voté par seulement 11 élus présents sur les 18 qui restent au Conseil Municipal (23 initialement). Encore une fois, il a fait l’objet d’une présentation succincte : quelques chiffres dissimulés dans des « fromages » et des commentaires autosuffisants.

A partir des données officielles, nous avons examiné le CA 2011 (compte administratif) qui traduit les chiffres réels des dépenses et des recettes engagées dans l’année. Quant au BP 2012 (budget prévisionnel), il projette au plus près des réalités, dépenses et recettes de l’année en cours.

 

L’évolution globale du budget de fonctionnement retrace l’ensemble des opérations de dépenses et de recettes liées à la gestion courante de la commune. On constate que les dépenses ne cessent d’augmenter alors qu’aucun service nouveau n’est offert depuis 4 ans aux habitants de la commune.

 

En euro

CA 2007

Pour mémoire

CA 2008

CA 2011

BP 2012

Variations de 2007 à 2011

Dépenses fonctionnement (1)

1 615 572

1 746 158

2 091 409

2 536 715

+ 29,45 %

Recettes fonctionnement (2)

2 258 307

2 341 531

2 674 854

2 536 715

+ 18,44 %

 

(1)     Sont regroupées sous ce chapitre : les charges à caractère général, de personnel, de gestion courante…

(2)     Sont regroupés sous ce chapitre : les produits des impôts locaux principalement, des services, dotations et compensations…

 

L’évolution détaillée de quelques postes de dépenses de fonctionnement contredit l’affirmation de la municipalité : « maitrise les dépenses de fonctionnement ».

 

En euro

CA 2007

Pour mémoire

CA 2008

CA 2011

BP 2012

Variations de

2007 à 2011

Charges du personnel

789 356

842 696

955 145

1 030 000

+ 21,00 %

Charges à caractère général

473 794

582 873

755 643

779 750

+ 59,48 %

 

Ou encore

 

Indemnités, frais de mission, transports, voyages des élus

48 623

62 734

68 049 (1)

72 500 (1)

+ 39,95 %

Fête cérémonies expositions

3 255

18 939

15 975

17 700

+ 390,78 %

 

(1) Alors même que cinq élus ont démissionné et que trois autres ne siègent plus au Conseil municipal depuis 2010/2011.

 

♦ La hausse continuelle des dépenses durant quatre années d’exercice, aboutit à un excédent de fonctionnement 2011 inférieur à ce qu’il était en 2007. Pourtant la municipalité bénéficie d’une masse annuelle d’impôts locaux supplémentaires d’environ 400 000 € (cf. 1er tableau), issue de l’implantation de deux lotissements négociés en 2006/2007 et occupés en 2008/2009.

 

Excédent de fonctionnement

642 735 en 2007

583 445 en 2011

- 10,81%

 

♦ A la lecture de ces tableaux, comment peut-on écrire : « le budget 2011 se caractérise par une maitrise des dépenses de fonctionnement qui conduit à un bon excédent de fonctionnement » ?

♦ Mme le Maire écrit encore « l’excédent de fonctionnement permet à la commune de financer ses investissements sans emprunt » : c’est vrai, sauf que cet excédent baisse alors que la commune vient d’emprunter 731 000 € (d’où l’affichage d’un résultat d’exercice tronqué) et ce, bien qu’aucun investissement n’ait été fait en 2011.

 

Aucun bâtiment nouveau (en dehors de la cantine scolaire dont le dossier était bouclé en 2007), pas de poursuite de l’assainissement, pas de réfection de voirie dans les lotissements anciens. Rien, sauf quelques aménagements, aire de jeux et simples travaux d’entretien...

-Les investissements annoncés dans le journal communal pour 2012 sont :

- à l’état larvaire (études de la rénovation de l’église et de l’extension de l’assainissement…),

- ou insignifiants (réfection de l’auvent de la mairie, mise à niveau de logiciels…).

 

Quant à l’investissement dans le cinéma numérique dont la mairie fait grand bruit, il ne coûtera au final que 1 110 € et c’est tant mieux pour nos finances...

En effet, sur un coût total d’installation de 102 712 €, le Centre National du Cinéma subventionne à hauteur de 59 820 € et la Région de 16 784 €. L’Association Loisirs, qui inclut l’équipe de bénévoles du Méliès, participe pour 20 200 € (dont 5200 € d’achat de matériel).

Ne reste donc à la charge de la commune que la somme de 11 108 €, somme qui lui sera remboursée à 90 % par la TSA (avance sur recettes).

En d’autres termes, la mairie n’aura déboursé que 1 110 € pour l’installation du cinéma numérique.

Alors merci au CNC, à la Région et à l’équipe du Méliès, ce cinéma connu et reconnu de tous.

 

 INTERCOMMUNALITE… 

 

L’Observatoire de Castelmaurou avec l’aide de ses adhérents et sympathisants, a mené une action déterminée auprès du Préfet représentant de l’Etat, du Président de la Commission Départementale de Coopération Intercommunale chargée d’examiner ce dossier, du Président du Conseil Général, pour que Castelmaurou demeure dans l’actuelle Communauté de Communes des Coteaux Bellevue « CCCB ».

A ce jour, le risque de voir notre commune quitter la CCCB pour la communauté du Girou n’a pas entièrement disparu, même si l’approche de la réforme des collectivités territoriales par le nouveau gouvernement est différente. Aussi, devons-nous rester vigilants et actifs.

Il n’en demeure pas moins que bon nombre d’administrés de Castelmaurou et des communes de l’intercommunalité (Pechbonnieu, St Géniès Bellevue, St Loup Cammas ou Montberon), sont choqués par l’attitude, pour le moins « passive », de la municipalité et en particulier de Mme le Maire qui s’ obstine à priver la commune d’infrastructures financées par la CCCB (crèche notamment…) sans motif autre que politique, et qui rejette toute collaboration avec la CCCB. Elle a même poussé la petitesse jusqu’à refuser la participation de Castelmaurou au dernier « Festi bout’chou », un festival remarquable, entièrement dédié aux jeunes enfants. Par contre, elle continue à percevoir, sans scrupule, l’indemnité de vice-présidente de l’intercommunalité.

Enfin, dans le budget prévisionnel, la municipalité a inscrit une somme de 300 000 € pour la construction d’une médiathèque. Un projet similaire mais de plus grande ampleur était prévu et financé par la CCCB en 2007 dans le cadre de l’implantation, à Castelmaurou, d’un musée du cinéma (unique dans le grand sud-ouest). Il a été refusé par la municipalité qui entreprend donc à la seule charge de la commune ce nouveau projet.

 

 L’APOLITISME DE LA MUNICIPALITE …

 

Mais pourquoi ne pas assumer son implication à l’UMP ? Après avoir tenté de nous faire croire qu’elle s’était retrouvée sans le savoir sur les listes UMP aux élections régionales, voilà que Mme le Maire et des élues de Castelmaurou sont filmées plein écran, en première ligne, au meeting de M. Sarkozy à Toulouse. Nous vous invitons à vous rendre sur le site de la chaine LCP (http://lcp.fr/135750). Vous y verrez Mme le Maire et plusieurs élues qui « s’éclatent ». C’est un engagement politique, il faut juste l’admettre et cesser de parler de l’apolitisme de la municipalité.

 

QUELQUES BREVES : 

 

♦ Vous l’aurez observé, outre la démission de plusieurs élus (dont un adjoint) et le désintérêt de quelques autres, c’est aussi la valse des employés municipaux. Après le départ forcé de l’ancienne directrice des services, plusieurs agents, des ateliers notamment, ont quitté Castelmaurou pour des communes voisines. La gestion des salariés par les élus n’est sans doute pas étrangère à ces départs.

♦ 10 minutes de retard à l’ouverture des bureaux de vote, le jour du deuxième tour des élections législatives : une faute inadmissible de la municipalité, incapable, une fois encore, d’assurer ses obligations les plus élémentaires.

 

PARTICIPEZ A L’EVOLUTION DE CASTELMAUROU, AU BIEN ETRE DE SES HABITANTS,

REJOIGNEZ L’ASSOCIATION « L’OBSERVATOIRE DE CASTELMAUROU » et RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE NOS ARTICLES SUR:

le blog :www.entre-les-lignes.over-blog.fr    

 mail : observatoire.castelmaurou@gmail.com

Partager cet article
Repost0